Moustapha Cissé Lô, responsable de l’Apr à Touba : « Si on me restitue mon mandat de député, j’accepterais de discuter »

Moustapha Cissé Lô de l’Apr a levé un coin de voile sur son retour éventuel au Pds. Ce, après la main tendue du Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, lui demandant de revenir au sein de sa famille originelle. Il a tenu à préciser que : « contrairement à ce que la presse a fait échos, je ne suis pas prêt à retourner au Pds. Je reste et demeure à l’Apr et au sein de la coalition Benno qui est pour nous, une espace de concertation, d’échanges et de prise de décision dans la conquête du pouvoir ».

Moustapha Cissé Lô, responsable de l’Apr à Touba : « Si on me  restitue mon mandat de député, j’accepterais de discuter »

M. Lô est donc formel. « Les organisateurs qui sont des éleveurs, ayant insisté pour que je sois présent, je ne pouvais pas refuser. Mieux, c’était une cérémonie officielle, institutionnelle et non politique que le Premier ministre présidait et en conséquence, en tant que président d’une institution, j’ai fait mon devoir en tant que républicain », a indiqué Cissé Lô. Il poursuit pour dire que : « Souleymane Ndéné Ndiaye est libre de profiter d’une telle tribune pour lancer son message”. Il a laissé entendre que les responsables de l’Apr travaillent à élargir la base de leur parti. « Chaque jour que Dieu fait, nous enregistrons de nouvelles adhésions et même des militants libéraux. Récemment, nous en avons reçu plusieurs dans le département de Linguère notamment à Diyali ou des militants de l’Urd dont l’ancien président de la communauté rurale et des socialistes nous ont rejoints. Dans la communauté rurale de Ndioumane, département de Mbacké, des militants libéraux sont venus adhérer ».

Sur la rumeur selon laquelle le chef de l’Etat l’aurait reçu en janvier, il souligne qu’il n’en est rien et que d’ailleurs, le président n’a même pas donné une suite à sa lettre qu’il lui avait adressée pour attirer son attention sur ce qu’il appelle : « la violation par l’Assemblée nationale de la Constitution et le règlement intérieur pour me destituer de mon poste de député ». Un mandat de député que Moustapha Cissé Lô continue de réclamer, c’est la raison pour laquelle explique-t-il, « depuis qu’on m’a exclu de l’Assemblée nationale injustement, j’ai adressé une correspondance à Me Wade ».

L’ex-député de Touba pose cette restitution de son mandat comme condition à une éventuelle rencontre de quelque nature qu’elle soit avec les autorités. Il précise, « pour des discussions franches sur des questions d’intérêt national, notamment sur la mal gouvernance, les difficultés du monde rural, les inondations entre autres ».

« Qu’on me retourne mon poste à l’Assemblée et j’accepterais de discuter et de donner une réponse en rapport avec ma base. Je défens une position et je continue de réclamer mon poste de député », conclut-il

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :