CHEIKH BETHIO SIGNE SON RETOUR AVEC LE MAGAL DE TOUBA Les Thiantacounes entre joie et inquiétude

Il était annoncé comme une des grandes attractions du Magal de Touba 2010. Tellement, il y avait de supputations autour de sa maladie. Et Cheikh Béthio Thioune a effectivement tenu promesse. Mais de quelle manière ! C’est en effet un Cheikh Béthio affaibli par la maladie qui est apparu, mercredi, à son domicile de Dianatoul Mahwa. Laissant ainsi ses talibés entre la joie de voir le Cheikh et l’inquiétude sur son état de santé.

Cela fait plusieurs mois que Cheikh Béthio Thioune n’était plus apparu dans l’espace public. Et les rumeurs les plus folles ont couru sur sa maladie qui l’a, d’ailleurs, obligé à aller se soigner en France pour un bon bout temps. Mais ses talibés communément appelés Thiantacounes ont toujours assuré que leur Cheikh allait bien et qu’il attendait le grand Magal de Touba pour signer son retour. Effectivement, Cheikh Béthio Thioune a été aperçu, la veille du Magal, chez son marabout Serigne Cheikh ibn Serigne Saliou Mbacké. Mais c’est un Cheikh Béthio visiblement très affaibli que les journalistes ont pu voir. D’ailleurs, contrairement à ses habitudes, Cheikh Béthio n’a prononcé aucun mot, ni pendant ni après son entretien avec Serigne Cheikh Saliou Mbacké. Laissant ainsi les observateurs sur leurs faim. Et les rumeurs continuaient à circuler.

Le grand rendez-vous était donc prévu pour mercredi, jour du Magal, à Dianatoul Mahwa où Béthio reçoit ses talibés. C’est donc en fin de matinée que le Cheikh des Thiantacounes a fait son apparition devant des dizaines de talibés qui guettaient ce moment depuis plusieurs mois. Mais Cheikh Béthio n’a reçu ses Thiantacounes que pendant environs deux heures avant de prendre congé. Et personne ne l’a entendu prononcer un mot. Les journalistes qui guettaient une déclaration de sa part ont finalement été chassés de la maison. De même que les nombreux autres talibés qui n’ont pu s’approcher de leur Cheikh. Entre temps, certains thiantacounes, surtout de jeunes filles, sont tombés en transe.

Après le départ de la presse, des proches de Cheikh Béthio ont appelé à la maison où sont logés les journalistes qui couvrent le Magal pour annoncer que leur guide devait faire une déclaration dans l’après-midi. Les journalistes se précipitent encore à Dianatoul Mahwa. Mais point de déclaration. En tout cas, pas de Cheikh Béthio que les journalistes n’ont pu voir. C’est plutôt son fils qui est proposé à la presse. Ce qui n’a, d’ailleurs, pas pu se faire. Suscitant encore l’inquiétude des Thiantacounes qui ne sont visiblement pas rassurés quant à l’état de santé de leur guide religieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :