Un receveur de Dakar Dem Dikk, pickpocket, arrêté dans un bus Tata

En plus de perdre son travail, Wéwé Sougou va purger une peine d’un mois de prison ferme. Receveur à Dakar Dem Dikk de son état, il avait subtilisé le calepin d’un passager à bord d’un bus, roulant pour une autre compagnie de transport, les fameux Tata. C’est pire que de la concurrence déloyale…

Les faits ont eu lieu vendredi dernier. Alors qu’il avait pris la ligne 36 pour rentrer chez lui, Ibrahima Cissé a constaté la disparition de son calepin au moment de sa descente. Sur ce, la victime alerte les passagers du bus Tata avant de solliciter l’intervention d’un agent de la circulation. Pour retrouver l’objet volé, le policier donne l’ordre à ce que le bus fasse un détour au commissariat.

Fouillant un à un les passagers, les policiers découvrent que le calepin était avec Wéwé Sougou, un receveur de la société de transport Dakar dem dikk(Ddd). Ce dernier avait dissimulé le calepin sous ses habits. Entendu sur procès verbal, le mis en cause reconnaît les faits en indiquant que l’idée de subtiliser la pochette lui a traversé l’esprit lorsqu’il a vu Ibrahima Cissé payer son ticket de transport.

Traduit ce mercredi à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour vol commis dans un moyen de transport en commun, Wéwé Sougou a cherché à se disculper. Il a soutenu que le calepin a été dissimulé dans sa poche à son insu.

’’Après le vol, j’ai sorti toutes mes affaires pour qu’il (Ibrahima Cissé) vérifie. Seulement arrivé au niveau de la police, j’ai été surpris lorsque les policiers découvrent le calepin dans la poche de ma tenue de travail’’, déclare le prévenu.

’’Un argument fallacieux’’, dira la représentante du parquet qui a dénoncé la mauvaise foi du receveur. Aussi, a-t-elle requis deux ans dont un an ferme de prison.

Les avocats de la défense se sont inscrits dans la logique de leur client en soutenant que le calepin a été glissé dans sa poche à son insu. Me El Hadj Basse et Mamadou Seck ont aussi laissé entendre que leur client n’a pas besoin de voler puisqu’il gagne sa vie. Ils ont sollicité une application bienveillante de la loi.

Après délibéré, le tribunal a requalifié les faits de vol commis dans un moyen de transport en commun en vol simple. Ce qui fait que le receveur de bus Ddd a écopé d’un mois de prison ferme. Le prévenu n’a pas écopé de sanction pécuniaire, puisque la partie civile n’a pas réclamé de dommages et intérêts.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :