Archive pour mars, 2010

Youssou Touré sur le scandale des primes de l’Artp : « Tous ceux qui sont impliqués doivent être traités comme des voleurs »

Posted in politique, senegal, société on mars 25, 2010 by larevelation news


Tous ceux qui sont impliqués dans l’affaire des primes de l’Artp dans le cadre de l’attribution de la licence de téléphonie mobiles, qu’ils soient magistrats, professeurs d’universités ou défenseurs des consommateurs doivent être traités comme des voleurs, a estimé cet après midi le coordonnateur des enseignants des l’Apr Youssou Touré.

Les réactions d’indignation continuent de tomber après la découverte du scandale des primes de l’Artp dans le cadre de l’attribution de la troisième licence de téléphonie mobile. Et la dernière en date est celle du coordonnateur national des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr). Youssou Touré et ses camarades, qui ont fait face à la presse cet après midi à la permanence du parti de Macky Sall condamnent, « les actes de prévarication commis par la direction de l’Artp, du banditisme pur et simple avec la complicité honteuse de toutes ces structures qui gravitent autour de la lutte et autres prétendues associations de défense des consommateurs ». En effet, regrette Youssou Touré, « ce ces messieurs dont on nous dit qu’ils ont des capacités intellectuelles au dessus des nôtres, qui se sont rendus coupables de ces forfaitures et le mot n’est pas lourd ». Car dit-il,  « aucune loi, aucun décret ou quoi ce soit  ne saurait justifier ce pillage honteux des derniers publics, qu’on appelle par ailleurs appui institutionnels ». Ainsi le réseau des enseignants de l’Apr, estime, que c’est du vol.  « Nous estimons au niveau du réseau que c’est du vol et que ces messieurs qu’ils soient magistrats, professeurs d’université défenseurs des consommateurs doivent être traités comme des voleurs », a affirmé avec un phrasé acéré le coordonnateur du réseau des enseignants de l’Apr. Qui insiste,  « tous ces messieurs doivent être traités comme voleurs ».

Pour rappel dans le cadre de l’attribution de la troisième licence de téléphonie mobile à Sudatel, Daniel Goumalo Seck s’est en effet octroyé, une prime de 135 millions de francs CFA. Des primes importantes ont également été versées au conseil de régulation, chargé d’approuver le budget de l’agence. 96 000 000 de francs CFA ont enfin été donnés par l’ARTP à l’ANOCI, l’Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence Islamique, alors dirigée par le fils du chef de l’Etat, Karim Wade.

Pour toutes ces raisons, le réseau des enseignants de l’Apr, pense qu’il est temps pour les enseignants de porter leur choix sur le président Macky un homme qui a très bientôt compris que les enseignants sont des cadres avec des compétences qu’ils peuvent faire valoir à tous les niveaux.

Propagation de la tuberculose : la pauvreté est l’accusée principale

Posted in santé, senegal, société on mars 25, 2010 by larevelation news

Ce mercredi 24 mars 2010, est célébrée dans le monde entier, la journée mondiale de lutte contre la tuberculose. Le thème retenu cette année est « innovons pour agir plus vite ». Le Sénégal ne déroge pas à cette règle, puis qu’il a enregistré 11 734 cas de tuberculose toutes formes confondues, dont 7 584 cas contagieux. Malgré la gratuité du traitement, 42% des cas sont enregistrés dans la capitale, Dakar.

La forte densité dans certaines zones, qui engendre la promiscuité, serait un facteur favorisant le développement de cette maladie. « La propagation rapide de la maladie est plus liée à la pauvreté et à la promiscuité. Il faut un espace aéré pour que la bactérie ne puisse pas survivre, parce que exposée au soleil, elle meurt», soutient le coordonnateur du Programme de lutte contre la tuberculose, Mame Bocar Lo.

Une maladie que les autorités cherchent à éradiquer, en vue d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le Développement (OMD), fixés pour 2015, malgré un taux d’achèvement du traitement qui est de 77 %, soit un retard de huit points sur les objectifs mondiaux.

DETENTION DE FAUX EUROS : Le chanteur Mame Goor Diazaka arrêté par la police

Posted in senegal, société on mars 24, 2010 by larevelation news

Le chanteur Mame Goor Diazaka a été arrêté ce mardi 23 mars 2010 par la Sûreté urbaine, une unité de la police basée au commissariat central de Dakar. Il a été épinglé après qu’un certain Aziz Diack, qui s’est présenté à une station d’essence à Liberté 6-Derklé pour faire du change, a été arrêté avec des coupures de faux billets de 100 Euros.

Aux agents de sécurité qui l’ont interpellé, Aziz Diack a rétorqué qu’il est le manager du musicien et que c’est ce dernier qui lui a remis les Euros trouvés en sa possession. Il a ainsi été conduit au commissariat central et confié aux éléments de la Sûreté urbaine. Interrogé, il a réitéré ses déclarations, selon lesquels c’est le chanteur Mame Goor qui lui a remis les faux billets.

Séance tenante, des éléments de la brigade de recherches de cette section de la police ont été envoyé chez Mame Goor pour le cueillir. Entendus par les policiers, Mame Goor et Aziz Diack ont été placés en garde à vue. Ils ont passé la nuit dans le violon du commissariat central. Une enquête a été ouverte.

kc

Baaba Maal honoré par les artistes mauritaniens

Posted in International, senegal, société on mars 24, 2010 by larevelation news


Le leader du groupe musical sénégalais Daande Leñol, Baaba Maal, a été porté à la présidence d’honneur du Bureau mauritanien pour la promotion de la culture (BMPC) lors d’une réception tenue au siège de la structure à Nouakchott par l’Association des artistes de la Mauritanie, annonce, mercredi à Dakar, un communiqué du staff de communication de l’artiste.

Cette nomination est intervenue en marge du récent séjour de l’artiste sénégalais en Mauritanie, où il a donné une série de spectacles à Nouakchott, la capitale, et à Nouadhibou (nord) pour soutenir des associations de développement.

Le lead vocal du Daade Lenol a profité de l’occasion pour annoncer son projet de production d’une compilation de musique traditionnelle, pour mettre en évidence la richesse de la culture de l’Afrique de l’Ouest.

Il a précisé que la Mauritanie va être associée à ce produit dont l’enregistrement a commencé avec des artistes du Sénégal, du Mali, de la Guinée, conclu la source.

Youssou Ndour rêve de jouer à Kingston

Posted in senegal on mars 23, 2010 by larevelation news

La star sénégalaise Youssou Ndour a déclaré mardi qu’il rêve de jouer à Kingston, capitale de la Jamaïque, après la sortie récente de son album hommage à Bob Marley, se disant dit prêt à répondre à une quelconque invitation allant dans ce sens.

Youssou Ndour a publié il y a quelques semaines ‘’Dakar-Kingston’’ (Universal, 2010), un album 100 pour cent reggæ s’ouvrant sur un émouvant hommage à Bob Marley, première star du Tiers-Monde qui a popularisé le reggae et lui a donné ses lettres de noblesse.

Prié par le journaliste de France 2 de dire s’il envisageait de jouer à Kingston, dans le cadre de la promotion de cet album, Youssou Ndour a répondu : ‘’Oui, c’est mon rêve’’. Il était l’invité des cinq dernières minutes du journal de 13 heures de la chaîne française.

‘’Cet album appelle la Jamaïque. De toutes les façons, je suis prêt et c’est un honneur pour moi’’ de jouer à Kingston, a ajouté Youssou Ndour, qui doit se produire mardi à l’Olympia, célèbre salle de spectacle parisienne.

Revenant sur les raisons qui l’ont poussé à faire cet album, la star sénégalaise a rappelé qu’il a grandi avec le reggæ, ‘’comme beaucoup d’Africains. Il y en a qui l’incarnent et il y en a qui ne l’incarnent pas’’.

‘’Je respecte la philosophie mais je ne l’incarne pas’’, a poursuivi Youssou Ndour, notant cependant que cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas évoluer avec la musique reggæ.

Faisant avec son staff la revue des grandes personnalités qui ont fait l’histoire de l’Afrique et du monde noire, en rapport notamment avec le cinquantenaire des indépendances africaines, Youssou Ndour notent que ‘’beaucoup de gens ont pensé’’ qu’il pouvait faire un tel album qui servirait ainsi de ‘’trait d’union entre la Jamaïque, Bob Marley et l’Afrique’’.

‘’Bob Marley, effectivement, je l’admirais musicalement, mais aussi à cause du contenu de ses textes’’, a-t-il indiqué, non sans rappeler que le défunt reaggaman ‘’parlait beaucoup’’ de l’unité africaine et était très intéressé par la vie du continent.

Sur cette base, Youssou Ndour a estimé que le message de Bob Marley doit continuer à servir notamment la cause de la justice.

Aéroport Léopold Sédar Senghor : 3 kg de cocaïne saisie sur une Nigériane

Posted in International, senegal, société on mars 23, 2010 by larevelation news

Encore une convoyeuse de drogue qui tombe à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. Une nigériane, en provenance du Brésil, a été arrêtée par les douaniers ce lundi 22 mars 2010, vers 14 heures, au moment où elle a voulu récupérer sa valise dans laquelle elle avait planqué la drogue. Seulement, lorsque les gabelous ont passé la valise au scanner, ils ont automatiquement vu qu’il y avait une substance cachée à l’intérieur de la valise. Vérification faite, ils ont trouvé un mixeur dont le poids dépassait la normal. Suffisant pour éveiller leurs soupçons. Ils sont allés donc chercher une scie à métaux avec lequel ils ont scindé le mixeur en deux. C’est alors qu’ils ont découvert 3 paquets d’un kilogramme de cocaïne chacun. La propriétaire de la valise, une Nigériane, a ainsi été arrêtée séance tenante. Son audition sommaire a permis aux douaniers de savoir qu’il y avait un individu qui l’attendait à la sortie de l’aéroport. Mais, flairant le coup, il a réussi à s’échapper.

Karim Wade, assis sur un autre scandale

Posted in politique, senegal, société with tags , on mars 23, 2010 by larevelation news

Incontestablement, Karim est bel et bien la grosse épine dans le pied du chef de l’État. Après avoir fait poignarder l’ordre protocolaire, il met mal à l’aise les institutions internationales, qui le voient apposer sa signature, à la place du ministre de l’Économie et des Finances, qui se plie à la volonté de son père de président.

Le fils du président Wade, Karim, devenu ministre d’État, après s’être négativement fait distinguer par une gestion scandaleuse de l’Anoci, chamboulera l’ordre protocolaire. Pour preuve, c’est lui qui donne des ordres au Premier ministre, au ministre des Affaires étrangères et à certains membres du Gouvernement. Son père lui a accordé une faveur qu’aucun ministre n’a eu avant lui, depuis que le Sénégal est indépendant : avoir la prérogative de signer des accords financiers et économiques, à la place du ministre de tutelle, Abdoulaye Diop.

On ne sait par quelle alchimie, il est parvenu à dompter le chef du Gouvernement, Souleymane Ndéné Ndiaye, et le ministre de l’Économie et des Finances, qui avaient tenté de lui résister. Mais, le Fonds monétaire international (Fmi) n’entend pas le laisser agir à la place de Abdoulaye Diop, quand bien même que ce dernier est prêt à tout lui donner, pourvu qu’on le laisse en paix. Il a abdiqué, n’empêche la mission du Fmi, qu’il a reçue, ne compte pas baisser les bras : seul le ministre de l’Économie et des Finances est habilité, dans tous les pays civilisés, à contracter des dettes et signer des accords financiers au nom de son pays. C’est pour le Fmi un principe intangible, sans le respect duquel, le Sénégal pourrait subir le courroux des institutions de Bretten Woods.

On se souvient que dernièrement Karim s’était rendu dans la banlieue, pour y signer, avec la Chine, un accord relatif à l’Énergie, à la place du ministre de tutelle, Samuel Sarr, qui était, pourtant, à ses côtés. D’ailleurs, le président Wade a déchargé le ministre des Finances de tous les accords avec les pays arabes et asiatiques. Il a confié cette mission à son fils. Mais, celui-ci, qui s’était permis de négocier la vente et le renouvellement de licences de téléphonie mobile, en tant que simple conseiller de son père, pourrait le perdre. Car, le Fmi est décidé à poursuivre le combat, pour savoir avec qui négocier.

En tout cas, le président Wade doit être conséquent avec lui-même : nommer son fils Premier ministre chargé de l’Économie et des Finances, de la Coopération, des Affaires étrangères de l’Aménagement du territoire, des Infrastructures, de l’Énergie, etc.

kc