Archive pour avril, 2010

Ligue des Champions – L’Inter écoeure le Barça

Posted in International, sports on avril 28, 2010 by larevelation news

Barcelone a perdu sa couronne. Tenants du titre, les Catalans ont été sortis de la Ligue des champions mercredi par l’Inter Milan. Battu à San Siro à l’aller (3-1), le Barça s’est imposé seulement 1-0 à domicile. L’Inter, qui a joué une heure à 10, est en finale pour la première fois depuis 1972.

2010 Ligue des champions Barcelone Inter - 0

Tout le peuple catalan y croyait. Et tous les amoureux du jeu des Blaugrana aussi. Mais le rêve d’un doublé historique du FC Barcelone s’est envolé au Camp Nou et c’est bien l’Inter, défait d’un petit but (1-0) après sa démonstration au match aller (3-1), qui disputera la finale de Ligue des Champions, le 22 mai prochain, face au Bayern de Munich. Appliqués et solidaires, les Nerrazzuri ont réussi leur pari en étouffant une nouvelle fois les velléités offensives des Blaugrana. Le Barca a dominé pourtant. Territorialement et dans la possession de balle… Mais les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic n’ont jamais été véritablement en mesure de déstabiliser le bloc tactique mis en place par José Mourinho.

Ultra-dominateurs dans l’entrejeu, les Catalans entamaient d’entrée le siège des buts de Julio Cesar et l’expulsion précoce – et sévère – de Thiago Motta (28e) donnait logiquement un allant d’ambition aux Barcelonais. Reste que les occasions des locaux se faisaient aussi rares que les espaces dans la surface interiste et les frappes successives de Pedro, d’une reprise limpide sur un service de Daniel Alves (23e), Messi (33e) ou encore Ibrahimovic (44e) faisaient toutefois vibrer le Camp Nou. Et l’Inter regagnait les vestiaires sur un score nul et vierge au terme de 45 minutes parfaitement maîtrisées.

Le fort interiste tient bon

La physionomie du match ne déviait d’ailleurs pas d’un iota dans la seconde période. Le Barca dominait, multipliant les passes et les renversements de jeu sans trouver l’ouverture dans la muraille des Nerrazzuri. Et les nombreuses frappes lointaines – et imprécises – illustraient bien l’aveu d’impuissance des Catalans. L’Inter, de son côté, gérait son match à l’image de Samuel et Lucio, tous deux intraitables, qui annihilaient action après action les centres et les percussions adverses. Une défense héroïque comme lors de la victoire de l’Inter sur le Milan AC (2-0), en janvier dernier, malgré plus d’une heure de jeu en infériorité numérique.

Mais la domination barcelonaise – jusqu’alors stérile – s’intensifiait soudainement pour une fin de match épique. Bojan ratait ainsi l’immanquable de la tête sur une offrande de Messi (82e) avant que Piqué, une poignée de secondes plus tard, trouve enfin l’ouverture du droit sur un service millimétré de Xavi (84e) et transforme le Camp Nou en chaudron. Xavi (87e) puis Messi (88e) tentaient bien dans la foulée de crucifier les Nerrazzuri mais Julio Cesar se montrait impeccable sur sa ligne. Et le verrou interiste restait solidement fermé jusqu’au coup de sifflet libérateur de monsieur De Bleeckere.

Si la désillusion est cruelle pour le Barca qui voit la Coupe aux grandes oreilles lui échapper, la joie est inversement proportionnelle pour l’Inter de Mourinho. L’Inter renoue avec son glorieux passé et renoue avec la finale de la compétition après 38 ans d’attente (et une défaite 2-0 contre l’Ajax d’Amsterdam). Une finale de plus pour une formation décidément inarrêtable grâce au sorcier Mourinho (l’Inter est également leader de Série A et qualifié pour la finale de la Coupe d’Italie). L’Inter en route pour un triplé historique ? Voici peut-être le dernier défi de Mourinho…

La représentativité, critère ’’déterminant’’ dans le choix du candidat de Bennoo, déclare Ousmane Tanor Dieng

Posted in politique, senegal on avril 26, 2010 by larevelation news

La représentativité sera ’’déterminante’’ parmi les critères qui seront définis pour choisir le candidat unique de la coalition Bennoo Siggil Senegaal pour l’élection présidentielle de 2012, a déclaré à Kébémer, le secrétaire général du Parti socialiste (PS, opposition), Ousmane Tanor Dieng. M. Dieng qui a présidé dimanche un meeting de clôture d’une tournée politique de quatre jours dans une trentaine de villages dans les départements de Louga et de Kébémer s’est dit ’’persuadé’’ que parmi les nombreux critères qui seront définis pour le choix du candidat de Benno, celui de la représentativité sera le plus déterminant. ’’Il peut y avoir également des critères sur la connaissance du fonctionnement d’un Etat, d’homme consensuel, entre autres’’, a indiqué le leader du PS qui a ajouté que le débat sur la candidature unique de la coalition sera posé lors d’un séminaire prévu au mois de mai prochain. ‘’En réalité, le débat n’a pas encore commencé. La question sera débattue dans le cadre d’un séminaire qui va être convoqué probablement dans le courant du mois de mai prochain’’, a expliqué M. Dieng. Il a ajouté : ’’Actuellement, nous travaillons plutôt sur un programme commun de gouvernement, un schéma institutionnel partagé, en somme sur un code de conduite consensuel, sur un régime parlementaire.’’ ‘’C’est à la suite de la résolution de ces questions que nous allons maintenant nous atteler à choisir le porte drapeau de l’ensemble des propositions faites par les partis membres de la coalition’’, a indiqué Ousmane Tanor Dieng. Par ailleurs, parlant de ses relations supposées ‘’heurtées’’ avec le maire de Dakar, le secrétaire général du PS a rassuré qu’’’il n’en est rien’’. Et Khalifa Sall, présent au meeting de Kébémer a tranché le débat soulignant haut et fort que ‘’ceux qui pensent qu’il y a une mésentente entre nous ou qui souhaitent que notre parti vole en éclat peuvent déchanter’’. Et tour à tour, les responsables locaux comme Birahim Diagne et les membres du bureau politique tels Barthélemy Diaz, Mar Diouf, Aminata Mbengue Ndiaye, etc. n’ont pas été tendres avec le régime libéral et ont même prédit sa fin en 2012.

Habib Fall directeur de l’automatisation du fichier : « très bientôt les sénégalais auront les vraies raisons de l’arrêt de la confection des cartes d’identité »

Posted in politique, senegal on avril 26, 2010 by larevelation news

Les sénégalais auront très bientôt les vrais raisons de l’arrêt de la confection des cartes d’identité, l’assurance est du directeur de l’Automatisation du Fichier (Daf) Habib Fall qui présidait ce matin la conférence LPAR.

Depuis quelques années, les supputations vont bon train sur l’arrêt de la confection par le gouvernement du Sénégal de la carte d’identité nationale. Mais ce matin, le directeur de l’automatisation du fichier qui a présidé la conférence LPAR  (Logic for Programming Artificial Intelligence and Reasoning ou Logique Pour Programmer l’Intelligence Artificielle et le Raisonnement) a levé un coin du voile. « Je peux vous dire de façon officielle qu’il n’y a pas de panne d’ordonnateurs en ce qui concerne  la fabrication de la carte d’identité et très bientôt les sénégalais auront les vrais raisons qui font qu’il y a un arrêt de ce système », a d’emblée précisé Habib Fall. Qui ajoute, « en ce moment tout le monde va comprendre ». En effet le directeur de l’automatisation est formel, l’arrêt de la confection de la carte d’identité n’est pas un problème technique. « Le problème n’est pas technique et je pense que nous avons assez d’expertises au Sénégal pour mener des choses à bien mais il y a d’autres problèmes qui dépassent les techniciens et qui font qu’aujourd’hui on a quelques difficultés mais qui seront levés très bientôt et en ce moment, précis les sénégalais auront les bonnes explications et comprendront ce qui s’est passé réellement », a-t-il. Avant d’insister «  Ce n’est pas un problème de machine ».

Les héros de « Twilight : Eclipse » s’affichent encore !

Posted in People, people on avril 26, 2010 by larevelation news


Ils sont tous là, Kristen Stewart, Taylor Lautner et bien évidemment Robert Pattinson !

Voici en exclusivité de nouvelles photos promotionnelles d’Eclipse, le troisième épisode de la saga Twilight.

Quand Edward, Jacob et Bella s’affichent, on ne peut que savourer le moment présent !


Leona Lewis – Ses techniques pour combattre le stress

Posted in People, people on avril 26, 2010 by larevelation news


Sous ses airs de supergirl, la chanteuse révélée par X Factor en 2006 reconnait ne pas toujours être super à l’aise et confiante avant de monter sur scène. Quelques antisèches plus tard, ciao le stress !

« J’essaie de me concentrer sur ce que je fais. Je suis vraiment nerveuse avant de chanter mais dès que je monte sur scène, tout va bien. Parfois, j’écris des choses sur mes mains, comme les paroles de mes chansons, des mantras ou quelque chose que j’ai lu et qui m’aide vraiment » confie Leona.

Chacun sa technique !

Cary Elwes reprendra son rôle du Dr. Lawrence Gordon dans Saw VII

Posted in People, people on avril 26, 2010 by larevelation news


Après s’être allégé d’une jambe dans le premier volet du film, le Dr. Lawrence Gordon ne nous avait plus donné de news. Bonne nouvelle, on le retrouvera dans l’ultime film de la saga.

A ses côtés, d’autres anciens comme Tobin Bell, Costas Mandylor, Betsy Russell mais également des petits nouveaux : Laurence Anthony, Gina Holden, Chad Donella, Naomi Snieckus et Sean Patrick Flanery.
Et comme une bonne nouvelle arrive rarement seule avec les Saw, voici le pitch, qui vient d’être lâché : Une bataille meurtrière d’une rare violence fait rage entre les héritiers de Jigsaw. Pendant ce temps, ses survivants tentent d’obtenir l’aide d’un gourou dont les sombres secrets déclenchent une Nouvelle Vague de terreur.

On attend désormais une date pour découvrir tout ça en 3D !

Franck Ribéry, la galère continue : une soirée noire passée sous les sifflets et les injures !

Posted in International, People on avril 26, 2010 by larevelation news

C’est ce qu’il convient d’appeler un cercle vicieux. Franck Ribéry, empêtré dans une affaire de moeurs qui l’a contraint, en tant que témoin, à avouer avoir eu recours aux services d’une prostituée et à mettre sa famille et sa situation en danger par cet aveu, éprouve actuellement les conséquences néfastes de ce pénible épisode.

A quelques semaines de la Coupe du Monde et alors que l’indispensable milieu offensif prétend presque ouvertement au capitanat, on l’a vu perdre ses nerfs mercredi dernier lors de la demi-finale de Ligue des Champions que son club, le Bayern Munich, disputait face à l’OL. Ribéry n’aura pas vraiment pesé dans la victoire des siens, exclu, sous les yeux de sa femme Wahiba, présente en signe de soutien à l’Allianz Arena, au bout d’une trentaine de minutes de jeu pour un très vilain geste (une bonne semelle) qui lui vaudra de manquer le match retour à Gerland et pourrait également le priver de finale en cas de qualification de son club – la commission de l’UEFA statuera le 28 avril.

Et la tourmente ne semble pas près de s’arrêter… Mis en difficulté sur un plan personnel et fragilisé sportivement, Franck Ribéry a vécu hier, 24 avril, une nouvelle soirée noire. A l’occasion du déplacement des Bavarois sur la pelouse de Mönchengladbach (ouest de l’Allemagne), l’international français a essuyé les sifflets et quolibets du public local durant l’intégralité de la rencontre ! A chaque prise de balle, Ribéry était conspué par un stade entier – ce qui transparaît assez nettement dans le résumé en vidéo que nous vous proposons ci-dessus. Pas franchement idéal alors que sa position au Bayern est en délicatesse : barré par le Néerlandais Arjen Robben, qui s’est imposé comme le leader naturel et le joueur décisif de la formation munichoise, Ribéry est toujours dans le flou concernant son avenir – restera ? Restera pas ? Pas certain, par surcroît, que les grosses cylindrées qui l’avaient approché jusqu’alors soient prêtes à miser à quitte ou double sur un joueur fragilisé…

D’ailleurs, hier, Ribéry n’a pas brillé (pas plus que lors du précédent match du Bayern – une victoire 7 à 0 contre Hanovre, où Olic et Robben se sont régalés), et les Bavarois ont arraché un petit nul (1-1) qui leur permet de rester en tête de la Bundesliga… à la faveur de leur différence de buts, Schalke 04 les ayant rejoints à deux journées de la fin.