Rupture avec Wade et le Pds : Idrissa Seck tergiverse, ses proches se radicalisent


Des « malotrus » s’opposent aux retrouvailles entre Abdoulaye Wade et son ancien Premier ministre Idrissa Seck , convenues depuis l’année dernière. Ce que constatant le non moins maire de Thiès avait décidé de reprendre le sentier de « la guerre », comme le veut ses partisans. Mais travaillé par des colombes autour de Wade, dont le chef de cabinet du président, Pape Samba Mboup, il a choisi de « patienter encore ». Ce qui ulcère ses partisans.

« Tout ce qui touche le Pds me touche ». C’est ce qu’a laissé entendre l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, à l’occasion de la cérémonie de dédicace du livre que notre confrère Serigne Saliou Samb a consacré au ministre, chef de cabinet du président, Pape Samba Mboup. Un ressentiment qui signifie que M. Seck a défait, à nouveau sa valise. Car devant les blocages de ses retrouvailles avec le président Wade, du fait de Karim et sa mère, il avait décidé de prendre son destin politique en main. C’est ce qui explique son absence à l’occasion de la célébration du dixième anniversaire de l’alternance comme à l’inauguration de la statue de Wade.

Idrissa Seck est revenu à de meilleurs sentiments, parce que Pape Samba Mboup et des colombes ont réussi à le convaincre de « patienter encore », le temps qu’ils tentent « pour une dernière fois » de faire « revenir à la raison » le président Wade. Ceci, selon nos sources, d’autant qu’un remaniement ministériel va intervenir les prochains jours. Si le retour au gouvernement de M. Seck n’est pas confirmé, quelques-uns de ses lieutenants pourraient bien être appelés au affaires, comme nous l’annoncions.

Seulement, si les pressentis sont pour que Idrissa Seck patiente encore, ce n’est pas le cas de la majorité de ses anciens militants, particulièrement les jeunes. Car pour eux leur mentor « perd son temps » ; ceci, parce que « pour rien au monde le président Wade ne ramera à contre-courant de la volonté de son fils et de son épouse ». Or, soulignent-ils, ceux-ci n’entendent pas revoir Idrissa Seck auprès de Wade, encore moins laisser celui-ci lui confiait le poste de vice-président ou de numéro 2 du Pds. C’est cette« station » qui intéresserait Idy, comme on le surnomme. Nos sources pensent savoir qu’il a convenu avec Pape Samba Mboup et les autres bonnes volontés d’attendre d’ici les vacances gouvernementales avant de prendre toute décision.

kc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :