Battue d’une courte tête par le Zenit, l’AJ Auxerre préserve ses chances de qualification

L’AJA ne s’est inclinée que par un but à zéro sur la pelouse du Zenit de Saint-Pétersbourg, mardi, lors du tour préliminaire aller de la Ligue des Champions. Et peut encore espérer se qualifier lors du match retour en Bourgogne, le 25 août.

AFP – L’AJ Auxerre a été battue 1-0 par le Zenit à St-Pétersbourg, mardi en barrage aller de la Ligue des champions, une défaite qui ne condamne cependant par des Bourguignons en progrès et encore dans la course pour se qualifier pour la phase de poules.

Il faudra pour cela remonter, au stade Abbé-Deschamps mercredi prochain, le but marqué en tout début de match par Kerzhakov (3), qui laissait alors présager du pire pour l’AJA, guère favori face à un adversaire vainqueur de la Coupe UEFA en 2008.

Qui plus est, l’actuel leader invaincu du Championnat russe après 17 journées avait pour lui l’avantage d’être dans le rythme de la compétition, quand les Icaunais viennent de reprendre la L1, avec deux nuls d’affilée en deux journées.

Une différence qui s’est donc vite matérialisée par l’ouverture du score russe, avec à l’origine, un centre de Lazovic, et à la conclusion, une tête décroisée de Kerzhakov laissé tranquille par Mignot (1-0). Mais qui s’est démentie au fil du match, Jelen ayant notamment eu deux opportunités franches d’égalisation en début de seconde période.

L’avant-centre Polonais a bénéficié de deux véritables offrandes de Pedretti, mais a d’abord poussé un peu trop loin son lob (54), puis a vu sa volée excentrée être repoussée par Malafeev (56).

« Au niveau psychologique on a été costaud, on sait que quand on défend bien on est difficile à jouer pour toutes les équipes. C’est ce qu’on a encore montré ce soir… Le seul regret est de ne pas avoir marqué ce but », a déclaré Jean Fernandez

Certes, le Zenit aurait auparavant pu prendre le large au score, mais Hengbart a été présent sur un contre Lazovic-Danny (26), tandis que Chirokov manquait d’anticiper la sortie manquée de Sorin (31). Le portier auxerrois fut toutefois décisif pour repousser un coup franc puissant de Kerzhakov (37).

La fin de la première période avait vu l’AJA réagir une première fois par Oliech, dont le tir improvisé a heurté la transversale (42). Une occasion qui augurait de la domination à venir des joueurs auxerrois, qui, au vu de leur forme ascendante, peuvent espérer créer l’exploit lors du match retour le 25 août.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :